Partenariat Agriculteurs - Chasseurs

Le temps manque souvent aux agriculteurs pour assurer la gestion du territoire, la régulation des nuisibles ou simplement pour s’occuper de la partie administrative d’un plan de chasse ou de gestion, le chasseur pourra alors apporter son aide.

La gestion d’un territoire de plaine afin d’y rencontrer du petit gibier chassable coûte cher et est très prenante en temps. Les chasseurs ne peuvent donc pas assurer cette gestion si la location des terrains mobilise trop de moyens financiers. Il convient donc aux exploitants de modérer au maximum le prix demandé pour le droit de chasse et d’avoir des pratiques favorables pour la faune tout en ayant une agriculture performante.

En contrepartie, le chasseur se doit d’utiliser l’argent non dépensé en location pour assurer la gestion des territoires mis à disposition. Les chasseurs prendront à leur compte le coût des plans de chasse ou de gestion, la participation éventuelle à un GIC. Ils assureront les tâches administratives liées à la chasse et participeront à contenir les populations d’ongulés susceptibles de provoquer des dégâts sur le territoire. Un contrat entre les parties est nécessaire pour établir et fixer les grands axes du partenariat. La chasse doit rester un plaisir, le « tableau » secondaire et les contraintes financières limitées.

Nous lançons, aujourd’hui, un appel aux agriculteurs et aux chasseurs.

Si vous souhaitez accéder aux fiches d’inscription, cliquez sur le partenariat de votre choix :

Partenariat Agriculteur  Partenariat AGRICULTEURS   Partenariat chasseurs  Partenariat CHASSEURS

  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site